Nos Réalisations

Projet de renforcement et d'amélioration de l'alimentation en eau potable de la ville de Douala phase II (PRAAEP-DLA II)

Source de financement (en millions de FCFA):

EXIMBANK CHINA(49 302), Etat (11 953) et CAMWATER (2 575) Soit un Total de 63 830

Localisation: Douala

Date de démarrage : 01 Septembre 2011

Période de mise en œuvre prévue : 2011 – 2014 (prorogée en 2015)

Résultats attendus:

Capacité de production : 100 000 m3/J

Capacité de stockage additionnelle: 17 000 m3

Longueur de réseau supplémentaire : 95,2 Kml

Ouvrage de franchissement : Aqueduc sur le fleuve Wouri

Depuis le début de l’année 2014, la Capitale économique fait l’objet de grands travaux de pose de canalisations dans le but de renforcer son réseau d’adduction et permettre un important transfert  de l’eau potable vers tous les pôles de consommation. Le pont-tuyau est l’aboutissement de ces travaux de grande envergure, qui auront le mérite d’éradiquer considérablement les pénuries d’eau dans la ville de Douala. Débuté en février 2013, ce chef d’œuvre architectural d’une longueur de 450 mètres est la voie de passage de l’eau potable produite par l’usine de Yato.

Il permet de canaliser environ 150 000 m3/jour issus de l’usine adossée sur le fleuve Moungo vers la ville de Douala.

Ville de Yaoundé

Station de la Mefou

Construction d'une nouvelle usine d'eau potable, adossée sur la Mefou, au quartier Nkolbisson et opérationnelle depuis le mois de février 2014. Associée à la réhabilitation du barrage de la Mefou et aux réservoirs de la station de pompage de Messa, elle permet de porter la production à 180 000m3/jour, contre 100 000 m3/jour quatre ans plus tôt.

Projet des Mesures Transitoires d'Urgence​ : 1ere Extension de la Station d’eau potable d’Akomnyada

Cette station produit depuis peu 35 000 m3/jour en direction de la ville de Yaoundé, apporte un complément additionnel à la ville qui souffre de pénuries en eau potable. Construite par l´entreprise Geofor, cette usine, mise sur pied dans le cadre des mesures urgentes, permet ainsi à la cité capitale de bénéficier d´une quantité totale de 185 000 m3/j, quand on y inclut les 100 000 m3/j produits par l´ancienne usine et les 50 000 m3/j produits par     l´usine d´eau potable de la Mefou.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • YouTube